E-zine de voyage : Pleins feux sur…
En savoir plus  

 

Châteaux, jardins et champs de bataille: l'appel des îles historiquesJuin 2019

Faites un voyage à travers l’histoire en arpentant les méandres du passé.

Pas besoin d’être passionné d’histoire pour être fasciné par les vestiges du passé ayant résisté au passage du temps en Angleterre, en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles. Ruines romaines, menhirs néolithiques, forteresses normandes, palais georgiens et monuments victoriens sont tous là pour nous rappeler une époque et des peuples révolus.

Quoi qu’on pense du mouvement Cool Britannia et des designers tendance et pop stars qui l’ont marqué, on a parfois plutôt envie d’arpenter les méandres du passé. Et quand il est question de passé, les îles Britanniques en ont un bien chargé.

Pour les visiteurs nord-américains, l’attrait repose souvent sur la généalogie et la découverte de l’histoire de leurs ancêtres qui ont fui la grande famine irlandaise des années 1800 ou les rébellions écossaises du siècle d’avant. Comme les voyages à saveur généalogique sont en vogue, des dizaines d’entreprises offrent des circuits et forfaits du genre, dont certains incluent même des services d’aide à la recherche.

La multitude de drames historiques à la télévision et au cinéma a contribué à cette recrudescence de la fascination pour le passé auprès des nouvelles générations. La série Outlander de la chaîne Starz a incité de nombreux voyageurs à visiter l’endroit où a eu lieu la bataille de Culloden, en Écosse, là où s’est éteint le rêve des forces jacobites en 1746. De son côté, la série Victoria de la chaîne ITV a éveillé une curiosité pour la première reine moderne, une femme qui encourageait non seulement les scientifiques, les artistes et les libres penseurs, mais qui maîtrisait aussi l’art de gérer sa marque personnelle avant même que ce concept soit inventé. Les conflits violents, les héros et les vilains de plusieurs drames se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale, dont Foyle’s War, Enquêtes codées, Une belle rencontre et Dunkerque, alimentent aussi cette fascination.

Dans les châteaux, palais, manoirs, abbayes et cathédrales qui parsèment le territoire, le passé est omniprésent. Le Pays de Galles, par exemple, compte 600 structures castrales, dont 100 sont encore debout, ce qui lui a souvent valu le surnom de «capitale mondiale des châteaux». Chaque époque laisse sa marque sur les bâtiments par des ornements architecturaux. Les arcboutants gothiques du Moyen-Âge n’ont toutefois pas qu’une valeur ornementale; ils sont le reflet de la technologie la plus avancée du temps. Il en va de même pour les structures grandioses de la période Tudor, la symétrie et les plafonds en plâtre de l’ère georgienne, les parures détaillées victoriennes et le minimalisme du design contemporain.

Mais dans ce territoire verdoyant et accueillant, les jardins historiques sont tout aussi célèbres que les bâtiments qu’ils entourent. Les plus remarquables sont ceux conçus au 18e siècle par Capability Brown, qu’on surnomme «plus grand jardinier d’Angleterre» pour ses jardins paysagers de pelouses vallonnées entrecoupées de touffes d’arbres et de lacs en serpentin. On lui attribue d’ailleurs la conception de plus de 170 jardins, incluant ceux du château de Belvoir, du domaine de Croome Court, du palais de Blenheim et du domaine de Harewood House, que l’on peut encore admirer aujourd’hui.

Bien sûr, plusieurs de ces demeures ont un lien avec la royauté, faisant du Royaume-Uni une destination incontournable pour les fervents de la monarchie actuelle et passée. Mais avant même que Guillaume le Conquérant accède au trône en 1066 et fasse construire le château de Windsor, les Romains régnaient sur la Bretagne, un règne qui a perduré pendant 400 ans à partir de la conquête du territoire par l’empereur Claude en 43 apr. J.-C. Ce sont justement les Romains qui sont responsables de la construction de routes, de bains et de murs fortifiés, et on peut encore voir les ruines de bon nombre de ces structures partout sur les îles, du mur d’Hadrien dans le nord à la villa romaine de Chedworth dans les Cotswolds en passant par les célèbres bains de Bath. Par ailleurs, l’un des meilleurs endroits pour en apprendre sur les origines romaines de la cité de Londinium est le Musée de Londres, qui abrite une collection de plus de 47 000 artefacts datant de l’ère romaine. Et si on retourne plus loin encore que les Romains, le territoire était occupé par les peuples néolithiques dont le souvenir persiste à travers les menhirs de Stonehenge ou de Calanais, ainsi que le cheval blanc d’Uffington.

Dans les îles Britanniques, peu importe où l’on va, le passé n’est jamais bien loin.

Par Joanne Sasvari  |  Traduit par Isabelle Labrosse

Pleins feux sur…

Châteaux, jardins et champs de bataille: l'appel des îles historiques
Faites un voyage à travers l’histoire en arpentant les méandres du passé.

En Savoir Plus

Conseils d’expert

Service Concierge en Irlande et en Grande-Bretagne avec Adams & Butler
Que diriez-vous de plonger dans la beauté naturelle britannique à Bath.

En Savoir Plus

Nos tops 10

La vie de la reine Victoria en 10 endroits
Célébrez le 200e anniversaire de naissance de la reine Victoria en visitant ces 10 endroits légendaires.

En Savoir Plus

Croisières

Croisières dans le sud des Caraïbes
Ports uniques et splendeur naturelle des tropiques!

En Savoir Plus